Crise COVID : deux webinaires animés dans le cadre du CNFPT INSET d'Angers

Inspirant ! Un véritable plaidoyer pour la proximité, la collaboration et la « coresponsabilisation » de chacun . Ce nuage de mots est venu en conclure un webinaire rassemblant 120 développeurs territoriaux proposé jeudi dernier par le CNFPT INSET, qui ont partagé leurs priorités concernant l’action économique des collectivités  auprès des entreprises dans « l’après COVID ».

J’ai été ravie d’animer ce temps d’échange avec Jean-Louis Garcia de la  Région Centre Val de Loire, Emmanuel Chaverot du Grand Narbonne,  Pierre Dessons de la Communauté de Communes de Parthenay-Gâtines  et Pantxo Sourgens, de la Communauté d'Agglomération Gaillac-Graulhet. La veille Aude Bignard de Saint Brieuc Armor Agglomération, lors d’un premier webinaire avait également partagé les initiatives prises localement  pour compléter les aides de l’Etat et de la Région  aux entreprises fragilisées.

Les messages essentiels partagés par ces développeurs économiques  : être à l’écoute des entrepreneurs du territoire, leur apporter des réponses certes financières mais aussi d’autres formes d’accompagnement -coaching, conseil, outils digitaux- développer ensemble une connaissance des chaînes de valeur, des potentialités de relocalisation ou d’émergence de filières nouvelles, découvrir ce qui se passe ailleurs sans complexe d’échelles et collaborer, avec lucidité mais aussi la volonté de prendre chacun sa part de leadership dans la fabrique du futur.

Ce nuage nous interroge et nous pousse à aller plus loin, là où c’est difficile mais aussi porteur de sens : lorsque nous travaillons à répondre à l’urgence sociale et économique,  que fait-on de l’urgence écologique ? Cette question bouscule nos modes de représentations, notre appréciation de la valeur, et notre rapport au temps. Comment faire converger notre action ancrée dans l’ici et maintenant auprès des entrepreneurs, des salariés et des chômeurs,  avec la prise en compte d’un futur écologique déjà engagé mais souvent moins perceptible ?

Une exigence qui implique de s’informer, de se former davantage mais aussi de savoir faciliter une réflexion associant élus, entreprises et habitants, à la fois créative et lucide, humble et audacieuse, sans parti-pris. Les développeurs territoriaux vont se retrouver ainsi très concrètement au cœur du débat et conduits à développer et déployer toutes leurs capacités de leadership pour  fédérer localement les différentes parties prenantes.

Il y a tout juste un an, l’ARADEL toujours à la pointe des besoins de formation des développeurs territoriaux, résumait ainsi les compétences clés du « développeur de demain » en plus d’une spécialisation thématique : leadership de l’intelligence collective, compétences leviers du numérique  , et inscription dans des réseaux  pour coopérer et apprendre. 

Une invitation à développer son leadership collaboratif  et à s’insérer dans des réseaux pour apprendre, apporter et innover.

Quelques pistes pour ouvrir la réflexion sur transition écologique et transformation économique et sociale   https://www.laboratoireterritorial.fr/ , les travaux du collectif  https://theshiftproject.org/

Coaching et intelligence collective.

Les réussites et les difficultés rencontrées dans mes missions, la quête de sens, les aspirations de mes clients,  les incertitudes  du monde économique et des territoires, tout cela m'a conduite à mettre davantage l'HUMAIN au centre de mes pratiques et à professionnaliser mon approche du fonctionnement des groupes et des enjeux de responsabilité. Après un parcours certifiant de plus d'un an et l'enrichissement de mes pratiques sur le terrain, je peux désormais vous accompagner, seule ou en équipe avec d’autres coachs.

La différence avec le conseil ?

C’est d’abord une question de posture : dans le coaching, c’est vous qui ferez au moins 50 % du chemin, en trouvant vos propres solutions (donner une canne à pêche plutôt que du poisson !).  L’autre différence est que l’accompagnement ne sera pas centré sur des domaines d’activités ou des savoir-faire, mais davantage sur des compétences et des savoir-être qui vont faciliter la potentialisation des personnes et des collectifs.

Pour autant, le fait de connaitre vos contextes  (collectivités territoriales, entreprises en développement) peut faciliter au démarrage le partage de culture par rapport à des coachs venant d’autres univers professionnels .

A quoi ça sert ?

Je pourrai vous proposer des prestations sur mesure, du coaching individuel et du coaching d’équipes et de collectifs d’acteurs, y compris en dehors des champs d’expertise d’Atout Territoire.

Parmi les objectifs visés dans une démarche de coaching,   :

  • La construction de visons partagées
  • La cohésion et la performance des équipes
  • Le développement de l’intelligence collective et du leadership collaboratif
  • Le développement de l’autonomie et de la coresponsabilité
  • le développment des identités managériales

Atout Territoire accompagne les collectivités du LOT pour attirer de nouveaux actifs

Le Département du Lot a défini avec ses partenaires (Etat, consulaires et les EPCI), une stratégie marketing visant à attirer de nouveaux actifs sur le territoire, et travaillant prioritairement trois types de cibles : les porteurs de projets et leurs familles en quête d’une « seconde vie », les profils « wanted » que les entreprises et organisations ont du mal à recruter , les jeunes à faire venir ou revenir, et les touristes à ancrer.

 Atout Territoire accompagne le Département pour la déclinaison  opérationnelle de la stratégie, la définition des parcours d’accueil et des actions,  l’animation des groupes de travail et la structuration du réseau des partenaires de l’attractivité  (EPCI, consulaires, entreprises, association, prestataires…) – démarrage en septembre 2017 – mission de 3 ans menée avec SYNAE (Mathieu Albouy) et Sylvie Couralet.

En 2018 , les Journées Terrtioriales de l'Attractivité dans les JTA: mobilisation d'acteurs locaux privés et publics pour construire des parcours et des services d'accueil pour les actifs nouveaux arrivants, tout au long de leur projet : exploration, installation et immersion. Une forte implication locale sur fonds de lancement de la marque Oh my lot !

En 2019 et 2020 : création des outils et animation du réseau des chargés d'accueil, design et contenus de service pour le   portail internet choisir le Lot, et formation et animation du réseau des référerents .

actualite/reunion-reseau-accueil-ohmylot

Suivez les actualités du programme : https://oh-my-lot.fr/oh-my-lot.fr/actualite

 

Intelligence collective et expertise attractivité :
Atout Territoire accompagne le "Comité Stratégique Territorial"  de la Charente pour définir une stratégie et un plan d'actions d'attractivité économique

Une belle synergie entreprises / collectivités : les principaux acteurs territoriaux et les entreprises animées par l’Union Patronale réfléchissent ensemble à leur positionnement économique et à un plan d’actions de montée en gamme de leur offre et de prospection et promotion en direction d’entreprises . Un séminaire fondateur le 6 octobre 2018 et des chantiers préparatoires à travailler en 2019 . Partenaires d’Atout Territoire : SYNAE, Location Marketing (Louise Gibbons), Sylvie Couralet. 

Contactez-nous

+33 (0)6 15 06 93 89

n.mallet@atout-territoire.com

Formulaire

Offre, actualités

Atout Territoire- Présentation.pdf
Document Adobe Acrobat [813.1 KB]

Découvrez l'offre 2020 et développez votre leadership collaboratif !

 

Atout Territoire mobilisée avec les Facilit'Actives

 

Impact COVID : Des webinaires pour échanger sur vos expériences de développeurs économiques , et le lancement d'un groupe de codéveloppement

voir plus